Du jeu, du DLC, mangez-en! (ou pas)

C’est pas le premier article où je montre une certaine opposition au surplus de DLC et des divers abus qui en découlent. Ma dernière expérience en date est Evolve. Le jeu en lui-même est bien mais plusieurs points sont fortement décevants. Je ne ferai pas d’article ici sur le test du jeu mais j’aborderai le coté marketing.

Evolve a marqué par un concept plutôt sympa, avec une équipe avec un bon passif. Ce qui donna une grande visibilité au titre en plus d’une bêta qui a bien marché et du teasing à volonté. Par contre, un point pose problème et pas un petit : l’offre fragmentée en de multiple éditions, chose qui peut passer quand on a une version normale, deluxe et collector à la rigueur. Cependant au lancement, il y avait un plus grand nombre d’offres, je n’ai plus leur nombre exact malheureusement mais ça faisait fouillis.

Après avoir obtenu la Monster Race Edition, je m’attendais à tout avoir directement mais premier point de friction: NON. Effectivement, il faut attendre pour avoir le nombre de chasseur et de monstre jouable attendu avec entre autre la notion de Fifth Playable Monster alors que l’on se retrouve avec trois monstres en tout et pour tout. La réponse à cette notion est : ça arrivera plus tard.

En tant que joueur, je prend mon mal en patience.

Nouveau rebondissement! La mise à jour (du 31/03/2015)  afin d’obtenir quatre nouveaux chasseurs et un nouveau monstre!! C’est la folie, trop bien, ça va dynamiser un peu plus les parties.  Donc les chasseurs sont bien au rendez-vous, un nouveau chasseur par classe et… rien en dehors des bugs fixed. Le nouveau monstre qui est le quatrième est en fait un DLC à 15€(env) même pour la version qui en promet cinq jouables. Au premier regard, on se dit que c’est une blague, il n’a pas pris en compte qu’il y a le Season Pass qui est dans le pack. Mais non, le monstre ne semble pas être compris dans le Season Pass. Ce terme qui en général indique clairement que tous les DLC seront gratuits sur une période (uniquement les DLC qui rajoutent des fonctions/niveaux), perd tout son sens.

En tant que développeur, je peux comprendre qu’il y ait des frais et que tout a un coût mais nous nous retrouvons ici dans un cas avec des abus de langage Season Pass, Fifth Playable Monster.  Des abus qui pourraient passer si le prix n’avait pas été élevé mais grossièrement le joueur se retrouve démuni face à ce qu’il pensait avoir acheté.

Je pense tout de même continuer à jouer même si l’amertume reste. Je vais jouer les nouveaux chasseurs et espérer un rebondissement qui ne me fera pas grincer des dents.

Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.